Ciste ladanifère

(Cistus ladaniferus - Cistacées)
(Sur Neroliane Ciste)

Principaux composants biochimiques

Deux chémotypes, dont l'un est à dominante pinène (terpène). Environ 50% de monoterpènes (alpha pinène), des esters et des alcools, cétones, acides et aldéhydes.

Précautions d'utilisation

Aucune contre-indication constatée aux doses physiologiques, mais fortement déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu'aux jeunes enfants (cétones).

Voies d'utilisation de l'huile essentielle

Voie cutanée recommandée (massage, onction, frictions, compresses). Usage interne sur avis médical exclusivement.

Propriétés thérapeutiques

- Puissant hémostatique (coagulante)
- Cicatrisante, très astringente
- Très antivirale et anti-infectieuse
- Bonne antibactérienne et immuno-modulante
- Neurotonique et régulatrice neurovégétative

Indications d'utilisation

- Hémorragies, coupures, saignements, hémorroïdes
- Plaies, crevasses, vergetures,cicatrices anciennes, varices
- Toutes maladies et infections virales
- Maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaque)
- Spasmes gastriques ou intestinaux, anxiété, difficultés sexuelles

Recettes

√ Arrêter le saignement d'une coupure (rasoir), d'une entaille : 1 à 2 gouttes pures sur la plaie, à faire pénétrer par massage

√ Faire cesser un saignement de nez : une goutte sur la muqueuse nasale à l'aide d'un coton-tige

√ Agir après une intervention dentaire (astringent, désinfectant et cicatrisant) : 1 trace pure en massage localisé, 2 fois par jour

√ Soupçon de grippe, début de maladie infantile (+ de 7 ans) : massage du corps en dilution à 5% dans une huile végétale, 2 à 3 fois par jour en attendant de consulter votre médecin

√ Réduire vos rides (effet lifting) : consultez nos recettes sur NeroBlog