aménorrhée et huiles essentielles

Claire Delaigue

Aménorrhée et huiles essentielles est un sujet spécifiquement féminin. Car une aménorrhée est l’absence de règles chez la femme. Ce phénomène touche environ 5 % de la population féminine, et ses causes sont nombreuses et très différentes.

L’aromathérapie peut, dans certains cas, favoriser le retour des règles et permettre un retour à des cycles réguliers. Mais il est important de préciser que, si l’origine de cette suspension du cycle est un trouble endocrinien ou alimentaire (poids excessif ou au contraire, insuffisant), le thème « Aménorrhée et huiles essentielles » relève de l’avis du médecin généraliste, gynécologue et éventuellement d’un praticien apte à proposer un suivi psychologique.


Un simple dosage hormonal, prescrit par le médecin et effectué à partir d’une prise de sang permet de savoir avec précision où vous en êtes. D’autre part, la prise de certains médicaments peut aussi provoquer une modification de l’équilibre hormonal et perturber l’organisme au point qu’il cesse d’ovuler. Là encore, c’est au médecin de se prononcer et de proposer des solutions en adéquation avec votre traitement.

Hors cas de puberté tardive, de grossesse, d’allaitement ou de ménopause, le fait pour une femme de ne plus avoir ses règles peut signifier plusieurs choses. Examinons ensemble les différents cas de figure et voyons quels produits aromatiques peuvent être utilisés pour aider le corps à retrouver son équilibre naturel.

1-La pratique d’un sport ou de la danse à haut niveau

C’est ce qu’on appelle l’aménorrhée de la sportive. L’organisme, sollicité à l’extrême, voit sa masse graisseuse se réduire et descendre en dessous du minimum (15%). Il cesse de produire les hormones féminines dans les quantités indispensables au cycle : c dernier s’arrête. Utiliser en massage de l’huile essentielle d’eucalyptus citriodara, associée à de l’huile essentielle de lavande aspic et de l'huile essentielle de romarin calme l’état inflammatoire chronique (réparation des muscles). 3 gouttes de chaque dans l'équivalent d'une noix d'huile de macadamia, en application sur le corps le soir. Il faut aussi, dans la mesure du possible, ouvrir l’appétit avec une huile essentielle pour que l’organisme ne se mette pas en « service minimum ». Ce qui est valable aussi pour la cause suivante : l’amaigrissement subit.

2-Une perte de poids très rapide

Quelle qu’en soit la raison, maladie,régime drastique ou perte d’appétit d’origine psychologique, un amaigrissement trop brusque et important est considéré comme une alerte par le corps. La période n’est pas propice à une grossesse. Plus de règles. Outre le retour à une alimentation variée et à des repas réguliers, l’emploi en olfaction ou en massage du haut du corps d’huile essentielle de géranium ou d’huile essentielle de verveine exotique, fortement diluée, ramène à la conscience de soi et à la joie de vivre. Le plaisir d’être femme passe par l’acceptation simple des rythmes naturels dont le cycle féminin fait partie à part entière.

3-Un choc psychologique ou un taux  de stress élevé

Le remède aromatique contre les conséquences d’un choc est l’huile essentielle de camomille romaine. Une goutte sur le plexus solaire 2 à 3 fois par jour. L’huile essentielle de lavande fine, en synergie avec l’huile essentielle d’ylang yang, abaisse la tension nerveuse et induit un retour au rythme propre à la femme. 2 gouttes de chaque dans un peu d’huile végétale ou de crème pour le corps, en massage du thorax et des bras, ainsi que du ventre.

4-L’arrêt de la pilule

Prendre un contraceptif oral, c’est apporter à l’organisme les doses d’hormones féminines qui remplacent celles qu’il produit normalement. L’ovulation est suspendue et les règles sont symptomatiques. Quand une femme arrête de prendre la pilule, son corps doit prendre le relais et recommencer à produire un taux d’hormones suffisant. Mis en silence depuis un certain temps, il peut ne pas « redémarrer ». Pour l’aider, il suffit d’utiliser le mélange suivant en massage matin et soir sur le bas ventre : 2 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée + 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon + 2 gouttes d’huile essentielle de marjolaine + un peu d’huile végétale.

Enfin, pour conclure sur ce thème « Aménorrhée et huiles essentielles » , sachez que le retour des menstruations est possible grâce à l’action apaisante ou phytohormonale des huiles. Une alimentation vivante et saine, un sommeil suffisant et réparateur et une activité physique régulière mais non intensive sont autant de clé pour vous reconnecter avec votre féminité dans sa dimension féconde.

Mon conseil en + :

N’oubliez pas en amont de pratiquer un test de grossesse. Car c’est la raison la plus naturelle d’un arrêt de règles.

© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane