Huiles essentielles anti inflammatoires

Claire Delaigue

En aromathérapie, la question des huiles essentielles anti inflammatoires est d'importance. Quelles sont-elles ? Comment doit-on les utiliser ? Dans quels cas ces huiles essentielles anti inflammatoires, alternative naturelle à des protocoles de soins classiques, procurent-elles un soulagement par atténuation, voire disparition des symptômes douloureux ?

En tête de liste, je citerai sans hésitation le wintergreen (ou gaulthérie couchée). Composée à 99% de salicylate de méthyle, elle est le modèle moléculaire qui a servi à la fabrication de l'aspirine.

Ex aequo avec le wintergreen : l'eucalyptus citriodora (ou eucalyptus citronné). L'idéal étant de fabriquer une synergie avec ces 2 huiles essentielles, le tout dilué dans une huile végétale stable. Exemple : dans un flacon pipette de 30ml, 10ml de wintergreen, 10ml d'eucalyptus citriodora et 10ml d'huile de jojoba. Ce produit est idéal pour les sportifs et les articulations douloureuses.

D'autres huiles essentielles anti inflammatoires ? Le genévrier, le gingembre, la citronnelle, diluée à 20%, et dans une moindre mesure le citron, le laurier, les lavandes et les lavandins, toujours dilués à 20%. Et la camomille romaine, dans des cas très spécifiques et dosée à 1% maximum. produit précieux, l'huile essentielle de camomille romaine est également très puissante d'effets.

Les cas où vous pouvez employer ces huiles essentielles anti inflammatoires sont classiques : douleurs musculaires ou articulaires, rhumatismes, arthrose et arthrite. Mais aussi entorse, élongation, déchirure musculaire ou crise de croissance ( pour les ados à partir de 15 ans).

Essayez : vous serez satisfaits des résultats. Et de l'absence d'effets secondaires inconfortables !

© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane