huiles essentielles contre la nausée

Claire Delaigue

Les huiles essentielles contre la nausée ? Ca marche et c’est facile à utiliser. Comment l’aromathérapie peut-elle calmer les nausées ? En agissant sur l’ensemble du système digestif : estomac contracté, foie et vésicule encombrés, tractus digestif ralenti.

Mal des transports, repas trop lourd, stress, migraine, gastro-entérite, début de grossesse, état post opératoire : ce sont les causes les plus courantes de la nausée. Pour prévenir ou faire ou passer cette sensation très désagréable, il suffit d’utiliser en olfaction ou en massage, diluée dans un peu d’huile végétale, l’une des huiles essentielles suivantes.


Parmi les huiles essentielles contre la nausée que vous pouvez employer, citons la menthe, l’estragon et le basilic, le gingembre et le citron.

1-L’huile essentielle de menthe

Cette antispasmodique stabilise l’estomac et apaise le diaphragme, responsable des hauts le coeur. Elle stimule la fonction hépatique et la vidange vésiculaire.


Poser 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée ou d’huile essentielle de menthe arvensis, moins onéreuse et d’odeur plus douce, sur un mouchoir et respirez. Ou bien respirez à même le flacon, le temps nécessaire. Attention : ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 7 ans, la femme enceinte ou allaitante.

2-Huile essentielle d’estragon

Très antispasmodique et généralement conseillée pour dénouer les tensions, y compris les contractures musculaires, l’estragon calme l’anxiété et les douleurs amplifiées par le stress. Elle stimule l’activité du foie et la fonction digestive. Elle se révèle donc très active en cas de nausée. En olfaction si le symptôme est léger et en massage du thorax, 3 gouttes dans une base diluante, si l’envie de vomir est nette.

3-Huile essentielle de basilic

 Huile essentielle de basilic grand vert ou huile essentielle de basilic Inde, cette senteur anisée est un classique pour lutter contre le mal des transport en voiture, en bateau ou en avion, surtout quand la menthe n’est pas tolérée ou fortement déconseillée. Le basilic calme les contractions involontaires du diaphragme, apaise les nerfs tendus et active la digestion lorsque celle-ci est freinée. Ce produit se respire directement au flacon ou s’utilise en assagi du ventre, à raison de 2 gouttes maximum dans une base diluante. Attention : certaines peaux sont irritées par le basilic, faites un test cutané préalable ou portez votre choix sur un autre produit

4-L’huile essentielle de gingembre

Selon une étude publiée dans le journal scientifique de l’IARS, et menée auprès de 300 patients en situation post opératoire (situation clinique 1 personne sur 3 souffre de nausées),« l’aromathérapie agit rapidement».

Concrètement, il est conseillé verser 3 à 5 gouttes d’huile essentielle de gingembre sur une compresse et de respirer profondément. Le gingembre est déconseillée chez la femme enceinte et aux jeunes enfants.

5-L’huile essentielle de citron

L’huile essentielle de citron est un anti-vomitif doux, adapté à tous. Elle favorise les fonctions digestives en augmentant les sécrétions stomacales et en aidant le travail d’assimilation et/ou de détoxication du foie. A utiliser en massage : 2 gouttes pour les enfants jusqu’à 6 gouttes pour un adulte, diluée dans un peu d’huile végétale ou de lait pour le corps neutre, sur la zone de l’épigastre et de l’estomac, ainsi que du foie. Attention : ce produit est photosensibilisant. Ne pas exposer au soleil la zone massée dans les heures qui suivent l’application.


© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane