Huiles essentielles en cuisine

Claire Delaigue

Huiles essentielles en cuisine ? Un festival de saveurs avec les huiles esentielles  de Basilic, de Thym, de Menthe ou de Romarin, les huiles essentielles de Marjolaine, de Sarriette, de Laurier, de Sauge, de Persil et d’Origan. Sans oublier la Coriandre, l’Aneth et l’Estragon…

Employées très simplement sous forme d’huiles essentielles en cuisine à  raison d’une ou deux gouttes dans un plat pour 4/6 personnes, ces belles aromatiques réhaussent le goût de vos mets. Et en plus, elles présentent l'extraordinaire avantage de faciliter l’assimilation par l'organisme de la bonne nourriture que vous avez préparée.

 

Et les épices, peut-on employer leurs huiles essentielles  en cuisine ? Bien sûr, et l’on pense immédiatement à la Cannelle, au clou de Girofle, à la noix de Muscade, mais aussi au Poivre noir, au Piment feuille, au Cumin et au Gingembre…

Les huiles essentielles épicées, lrosqu’elles sont savamment dosées (une goutte peut suffir dans un plat unique) ont pour vertu principale, outre d'aiguiser le goût et de réveiller les papilles, de magnifier un plat tout en augmentant le feu digestif. Huiles essentielles revitalisantes, elles évitent la sensation de lourdeur qui suit parfois un déjeuner ou un dîner.

© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane