Huiles essentielles : quelle utilisation je vous recommande avant tout

Claire Delaigue

Quand il s'agit d'employer des huiles essentielles, quelle utilisation je vous recommande avant tout ?

Parmi la longue liste possible d'utilisation des huiles essentielles, à savoir dans un bain, par inhalation, en massage ou dans un diffuseur ? Je n'hésite pas un instant : la voie externe ! Autrement dit, par la peau. Ce qui implique une dilution dans une huile végétale et un contenant ad hoc : flacon-pipette ou flacon-pompe, compte tenu de la viscosité du produit final.

Si vous avez déjà lu mon article : "Utilisation des huiles essentielles", vous savez que prendre un bain aromatique, c'est aussi profiter de la voie respiratoire, qui est assimilée à la voie interne. Les principes actifs des huiles essentielles, leurs propriétés étant transportées par les molécules odorantes qui passent dans les poumons.

C'est la même  chose quand vous diffusez une huile essentielle de mandarine par exemple, ou une synergie d'huiles essentielles. Le parfum d'ambiance, conséquence de cette diffusion, vous le respirez.

Nul besoin d'un grand nombre de molécules pour bénéficier d'une action de type "aromathérapie énergétique" : non seulement le parfum naturel vous plaît, vous remonte le moral ou vous détend. Mais en plus, il entre en vous comme un message végétal équilibrant.

Il vous apporte ce dont vous avez besoin, remplissant les vides et les creux, écartant le suplus, le "trop plein". Action subtile, mais réelle.

Pour en savoir davantage, je vous propose d'aller lire ce que j'ai écrit à ce sujet dans ce Blog (Catégorie "Aroma vibratoire" ou Tag "Energétique"

© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane