Le duel entre huiles essentielles et grippe

Claire Delaigue

Le duel entre  huiles essentielles et grippe est d'actualité en période d'épidémie. Qui va gagner ? Vous ! A condition de savoir comment vous soigner avec les huiles essentielles anti-virales. C'est ce que je me propose de vous expliquer maintenant.

Premier point à préciser : utiliser un diffuseur d'huiles essentielles pour combattre une grippe déclarée ne sera pas suffisant pour vous sortir de l'ornière.

Mais tout à fait recevable s'il s'agit d'éviter la contagion parmi vos proches à la maison. Et quand c'est possible et que vos collègues sont d'accord, au bureau. D'autant que le produit préconisé emporte généralement l'adhésion de tous, en raison de son parfum frais, passe-partout et agréable.

Quand je dis "passe-partout", cela n'a rien de péjoratif ! Cela signifie simplement que cette odeur est bien acceptée, par les petits comme par les grands. D'autant plus que l'huile essentielle de citron, puisqu'il s'agit d'elle, est un "anti contagion" vraiment efficace. Elle est citée à ce titre dans tous les bons livres d'aromathérapie et sur tous les sites bien renseignés.

Je trouve honnête de citer ses sources, comme le font les scientifiques et les universitaires : c'est vérififiable et vous êtes assurés de 2 choses : la qualité de l'information à laquelle vous avez droit et la qualité du "média" par lequel vous avez accès à cette information.

En l'occurrence, c'est au célèbre Docteur Jean Valnet que nous devons cette certitude. Ce grand homme de l'aromathérapie de terrain, auquel nous devons tant d'observations et de découvertes sur les propriétés des huiles essentielles, parle au sujet de l'essence de citronnier de "prévention des épidémies" (L'aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, page 221).

Pour ce qui concerne la manière dont vous pouvez employer des huiles essentielles contre la grippe, envisagez une huile de massage composée d'au moins 2 des 3 produits que je vais vous indiquer, avec une mention spéciale pour l'huile essentielle de ravintsara bio, à mon avis indispensable à intégrer.

Cette essence très viricide est également compétente pour stimuler votre système immunitaire et renforcer vos défenses naturelles contre l'agent responsable de votre fièvre, votre état fébrile, votre manque d'appétit et votre grande fatigue.

Sont également très efficaces les eucalyptus. Classiques en aromathérapie familiale, pensez à utiliser ces huiles essentielles et la grippe n'a qu'à bien se tenir.

Seul inconvénient : l'huile essentielle d'eucalyptus globulus n'est pas recommandée auprès des personnes qui ont tendance à l'asthme et l'huile essentielle d'eucalyptus radiata, plus doux, ne sera employée qu'auprès des enfants de plus de 7 ans.

Pour les plus jeunes et les sujets fragiles, optez pour l'huile essentielle d'arbre à thé (tea tree), l'huile essentielle de niaouli ou encore, l'huile essentielle de camphre. Pour ce dernier produit, même recommandation en ce qui concerne les enfants (à partir de 15 ans seulement) et les asthmatiques (fortement déconseillée).

Mais je précise que l'idéal est de pouvoir fabriquer une huile de massage composée de 30% de ravintsara bio, de 20% d'eucalyptus globulus bio et de 50% d'une  huile végétale, comme  l'huile d'amande douce ou l'huile de jojoba.

L'utilisation des ces huiles essentielles diluées mais bien "présentes" sera soumise à un protocole très simple : 2 à 5 massages du thorax et du ventre par 24h.

Les huiles essentielles face à la grippe auront le dernier mot ! Et vous serez tiré d'affaire.

© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane