Les eaux florales : Histoire et cuisine

Claire Delaigue

"Eaux florales, Histoire et cuisine". Joli programme pour un titre. Ou bien serait-ce "Eaux florales : histoire de cuisine ?

Je redeviens sérieuse et je vous livre des informations importantes. Car plus un produit est anciennement connu, plus il a fait ses preuves. Ca signifie tout simplement que vous pouvez y aller les yeux fermés. En toute confiance.

Un peu d'Histoire :


En Égypte et au cours de l’Antiquité, les eaux florales étaient déjà connues et largement utilisées : hydrolat de Lavande, de Fleur d’oranger et de Camomille romaine. L'eau (florale) de Rose, citée par Hippocrate et Pline l’Ancien, servait de collyre. Dès le XXVIIIème siècle, on savait produire et utiliser environ 200 hydrolats différents. L’eau de fleurs d’oranger, qui aromatise les pâtisseries orientales depuis des siècles, est un remède occidental ancien pour retrouver le calme et le sommeil. Depuis quelques années, les vertus culinaires des eaux florales sont remises au goût du jour.

Soyons pragmatiques :

En cuisine, les eaux florales peuvent facilement être incorporées à des entremets, des plats salés ou des desserts. Ou servir de support à l'élaboration d'une sauce, d'un nappage, d'un bouillon. L'été, ce sont des bases idéales pour composer des cocktails, des sorbets, des boissons glacées à base de glace pilées, des boissons fraîches et désaltérantes zéro calorie (eau florale de menthe, de rose, etc.).

Eaux florales, Histoire en cuisine... Ca aurait été bien aussi.

J'espère surtout vous avoir mis l'eau à la bouche et des idées de recettes aux eaux florales en tête. Vous avez peur d'essayer ? Lancez-vous ! Vous allez faire des heureux et en plus, avec les eaux florales, cuisiner va redevenir un plaisir… créatif !

© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane