Huiles essentielles : ce qu'il ne faut pas faire

Claire Delaigue

Vous débutez en aromathérapie et vous avec besoin de savoir, avec les huiles essentielles, ce qu'il ne faut pas faire et ce qui est possible sans risque ? Vous lisez sur internet ou dans des livres que l'on peut ingérer telle ou telle huile essentielle dans un peu de miel ou sur un sucre ? Ou bien vous commencez à vous sentir à l'aise dans l'utilisation des huiles essentielles et vous voudriez aller plus loin : savoir se soigner avec les huiles essentielles, tout soigner, c'est votre but ?

Le moment est sans doute venu de préciser un point très important : pas d 'huiles essentielles par voie orale en dehors de la prescription du médecin. D'abord, parce que ce n'est pas nécessaire. Un massage à dilution respectueuse des doses physiologiques, répété plusieurs fois et pratiqué avec une huile de massage dans laquelle vous avez associé des huiles essentielles bien choisies, c'est suffisant pour vous soigner. Vos huiles essentielles passent par la peau, dans la circulation sanguine, dans tout votre corps... Rhume, sinusite, tendinite, maux de ventre, douleurs de règles, mycoses et parasites (vers)... Rien ne résistera longtemps aux propriétés antibactériennes, antivirales, antifongiques ou anti-inflammatoires des huiles essentielles.

Ensuite, parce que prendre des huiles essentielles par voie interne est un acte d'auto médicamentation. Ce n'est pas neutre, loin de là. Oubliez le terme de « médecine douce » avec les huiles essentielles. Ce sont des concentrés végétaux très puissants. Dites plutôt comme moi : médecine non conventionnelle ou médecine non allopathique. Ce sera plus juste, plus près de la vérité.

Enfin, parce que la prise d'huiles essentielles par la voie digestive implique le passage par le foie, cet organe qui filtre tout ce que vous absorbez. Puis les reins. Sans compter tout le tube digestif. Cela demande un effort supplémentaire à votre organisme. Mieux vaut encore demander à votre pharmacien spécialisé de vous vendre ou de vous préparer des suppositoires aux huiles essentielles, si vous voulez une action rapide.

Pour ce qui concerne la prise d'huiles essentielles par voie orale, je préfère vous dire que seul un medecin aromathérapeute est habilité à vous donner des précisions. Car pour être correctement dosé, le produit doit être passé par une préparation magistrale (pharmacien, laboratoire). Le respect de la posologie (nombre de prises par 24h) va de pair.

Prendre des huiles essentielles par voie interne est typiquement français. Il y a une raison historique. Vous pouvez très bien soulager vos petits maux de tous les jours très efficacement grâce à un massage. Il suffit de bien choisir l'huile ou les huiles et de bien les utiliser : le résultat est rapide et vous vous sentirez vite beaucoup mieux.

© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane