Parfum envoûtant

Claire Delaigue

Faire un parfum qui soit un parfum envoûtant ?

- 10 gouttes d'huile essentielle d'ylang ylang complète

- 3 gouttes d'absolue de jasmin sambac

- 5 gouttes d'absolue de vanille

Le tour est joué ! Vous avez en main un concentré de parfum envoûtant à enrichir de santal, de cèdre ou de patchouli, à saupoudrer de nargomatha, de poivre noir ou de mousse de champaca. A diluer dans un lait neutre pour le corps, un shampoing neutre ou de l'huile de jojoba pour créer une huile de massage au parfum envoûtant et suggestif.

Mais au fait, toute senteur chaude et sensuelle peut-elle être considérée comme un parfum envoûtant ? Pourquoi associe-ton si facilement parfum, rituel magique et fascination ?

Parce que le parfum, subtil par essence, est une passerelle entre deux mondes. Les parfums relient le ciel et la terre, les dieux et les hommes, les vivants et les morts, l’obscurité et la lumière. Associés à la prière et au feu, ils augmentent le pouvoir guérisseur d'un remède, la puissance sexuelle et la fécondité de ceux qui le portent et le respirent. Le parfum envoûtant ? Oui, il est situé entre la vie, la sexualité et la mort.

En aryurvédique, les parfums sont mis en relation avec le Souffle Energie, le dosha Vâta et avec l’Esprit. Ils représentent les guides de la Vie qui mettent l'être humain en harmonie avec l’univers. Traditionnellement, en Inde, chaque divinité dispose d'un parfum qui lui est propre et qui constitue, pour elle seule, une sorte de signe de reconnaissance.

Le parfum, considéré comme étant d’origine céleste, est l’odeur d'une divinité. Il émeut celui qui offre le parfum en offrande. Dans les jardins à proximité des lieux de culte sont cultivés de multiples variétés d’arbres, de fleurs et de substances aromatiques dont les composants s’harmonisent en un parfum subtil et divin. Parfumée la divinité est initiation, sentir son parfum est signal. C’est elle qui enveloppe l’élu, véritable instrument de la fécondation et intercesseur entre les hommes et les dieux.

Les parfums expriment de l’intense besoin de l'être humain de communiquer entre le ciel et la terre. C'est aussi un prétexte à offrandes.

L'utilisation d'un parfum envoûtant est un geste sacré. Parfumer un lieu, respirer les effluves d'encens et de résines odorantes sacralise le souffle de vie qui parle aux dieux, et unit l'homme à son dieu.



Le parfum est celui qui fait approcher ce que l'homme cherche depuis la nuit des temps : la divinité, et surtout vaincre sa peur de l'immensité qui l'entoure. La contenance de certains parfums en substances narcotiques ou hypnotiques, notamment en terpènes, agissent sur le cerveau, au même titre que l'huile de cannabis. Aussi, en respirant les fumées, l'homme trouvait un apaisement.



Les parfums sont un art de la transformation, ils donnent une âme à la matière, ils ont la capacité de faire vivre des odeurs individuelles, secrètes, en senteurs perceptibles, visibles : celles qui sont notre empreinte personnelle et intime.

© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane