se protéger contre les piqures de moustiques

Claire Delaigue

Comment se protéger contre les piqures de moustiques en été ? Nous parlons bien sûr de protection à base d’huiles essentielles 100% naturelles. Il existe sur le marché de nombreux produits réputés efficaces et ceux qui sont destinés à être diffusés dans l’air ou appliqués sur la peau n’offrent pas toujours une composition satisfaisante.


Saviez-vous, par exemple, qu’on a découvert que certains produits associés aux peintures et aux solvants étaient très efficaces pour se protéger contre les piqures de moustiques ? Ils constituent d’excellents répulsifs. Choquant sans doute mais certains d’entre vous ne seront pas vraiment surpris.

Diffuseurs électriques à brancher, produits à vaporiser dans l’atmosphère, bracelets à porter autour du poignet, crèmes à appliquer sur le corps et annoncées comme à la fois répulsives et curatives, on ne compte plus les propositions faites pour se protéger contre les piqures de moustiques en période estivale. Il faut dire que depuis quelques années, avec l’arrivée des moustiques tigres par avion, petits passagers clandestins débarqués en Europe dans les soutes à bagages de nos compatriotes voyageurs, on ne connaît pas de répit !


Dès les premières chaleurs, tous les insectes se réveillent : fourmis, araignées, abeilles, guêpes et... moustiques. Leur premier souci, après celui de se sustenter, est de pondre des oeufs. La moindre flaque d’eau, laissée près des plantes arrosées dans le jardins ou à proximité du point d’eau extérieur, est, pour un moustique femelle, un endroit idéal pour pondre et laisser éclore. Mais avant, piquer pour nourrir sa progéniture en cours de gestation. Et nous sommes, humains bien portant, des cibles de prédilection.

Pour se protéger contre les piqures de moustiques, il faut savoir que ces insectes communiquent avec le monde par la voie olfactive pour l’essentiel. Sensibles aux odeurs, ils vont être attirés ou repoussés par une senteur (odeur de peau, végétation, etc.) ou une autre.

Certaines huiles essentielles anti moustiques sont des classiques et fonctionnent très bien, en diffusion comme en application sur la peau : huile essentielle de citronnelle, d’eucalyptus citriodora, de menthe ou huile essentielle de lavande et de lavandin. On peut y ajouter l’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) bien que son odeur ne soit pas aussi flatteuse, de géranium (très fleuri), de sauge (aromatique) et de romarin à 1.8-cinéole.

Associer au moins 3 huiles essentielles anti moustiques entre elles permet de se protéger contre les piqures de moustiques quand l’emploi d’une seule senteur ne garantit pas un effet répulsif à 100%. Tout dépend du type d’insecte auquel vous avez à faire.

Pour une protection de votre intérieur, utilisez vos huiles essentielles dans un diffuseur ou bien ajoutez 60 gouttes (20 gouttes de 3 produits sélectionnés) dans 100ml d'eau florale de lavande en spray. Agitez avant chaque usage et vaporisez dans l'air plusieurs fois par jour.

Pour un massage répulsif,  fabriquez un mélange contenant 10% (enfants dès 7 ans) à 20% d’huiles essentielles au total et au maximum et 80% de base type huile végétale ou lait pour le corps).

Mon conseil en + :

Dans les pays tropicaux et les zones du monde infectées de moustiques, on s’est aperçu que la consommation régulière de vitamines du groupe B éloignait ces nuisibles de la peau de leurs "proies" potentielles. Une cure à faire et une idée à tester, qui aura aussi pour conséquence d’embellir votre épiderme, vos ongles et vos cheveux !

© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane