Soigner une piqûre de méduse

Claire Delaigue

Soigner une piqûre de méduse pour calmer la sensation de brûlure et de décharge électrique et éviter de garder une vilaine cicatrice tout l'été : l’aromathérapie a des réponses à la situation.

1-Agir sans attendre

La douleur est intense. Faites-vous aider si vous avez du mal à faire face. Il n’y a pas de honte à cela. On entame facilement une danse de Saint Guy après une telle mésaventure. Pour que le soin à base d'huile essentielle soit efficace, il faut soigner une piqûre de méduse le plus vite possible. Avant que le venin ne se propage dans les tissus et pour que l’inflammation soit plus facile à enrayer.

2-Rincer à l’eau de mer pendant 15 à 20 mn

Ou au sérum physiologique, si vous en avez en grande quantité dans votre pharmacie de voiture (les porteurs de lentilles de contact, par exemple). Surtout, pas d’eau douce sur votre blessure. Sinon, les cellules urticantes non percées mais toujours en contact avec votre peau éclateraient. C'est logique : la méduse vit en mer, c'est son milieu. A proscrire, donc, le rinçage à l'eau du robinet .

3-Enlever les filaments et les tentacules restantes

Soit avec une pince à épiler, mais bon, on n’en a pas souvent sur soi quand on est à la plage :) soit avec du sable et en frottant doucement avec une cartonnette semi-rigide. Ca ne s’invente pas : c’est un conseil de secouriste maître-nageur. Soyez attentif à ce geste : ça en vaut la peine.

4-Protéger la zone lésée du soleil

Soigner une piqûre de méduse, vous l'avez compris, c’est calmer le plus possible la réaction inflammatoire violente que cette piqûre provoque. Et qui ne demande qu’à se réveiller tant que la substance toxique que l’animal vous a inoculée n’a pas été complètement drainée par votre organisme. Cette inflammation est une réponse immunitaire normale. Ne cherchez pas à "combattre le feu par le feu" : l’exposition de votre blessure au soleil attisera l’inflammation. Si possible et selon l’endroit où la méduse vous a touché, portez un T-shirt ou un bandage souple. La crème solaire «écran total» ne suffira pas et en plus, elle empêchera le soin aromatique que je vais vous conseiller de pénétrer votre peau. Toutefois, il est vrai qu'une chaleur douce apaise la sensation douloureuse. Trouvez votre solution, sans passer par un filet d’eau tiède non salée. 

4-Appliquez le baume aromatique que vous aurez eu soin de préparer à l’avance, au cas où

Ce baume, placé dans votre trousse de 1er soin «spécial baignade», est très simple à fabriquer : 50% de beurre de karité, 50% d’huile essentielle de camomille allemande. C’est le produit naturel le plus efficace que l’on ait trouvé.

Si les symptômes s’aggravent, demandez conseil à un pharmacien ou consultez un médecin.

  

Mes conseils en plus :

- ne pas frottez pas la blessure, ne pratiquez pas d’incision, ne cherchez pas à faire saigner la plaie, ni à aspirer le venin comme s'il s'agissait d'une morsure de serpent

- ne pas posez pas de garrot et surtout, ne désinfectez ni à l’alcool, ni au vinaigre : contrairement à ce que vous avez pu entendre, le vinaigre, efficace sur les venins de certaines espèces de méduses, aggrave considérablement les choses dans certains cas

- ne vous approchez jamais d’une méduse morte échouée sur la plage : son corps reste urticant pendant des semaines

 

© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane