Une eau florale, c'est quoi ?

Claire Delaigue

Les eaux florales, on me dit qu’elles sont 100% naturelles, pas chères. Que c'est bon pour mon visage. Une eau florale, c'est quoi ? La définition d’une eau florale ou hydrolat aromatique est simple. Mais avant, sachez que les eaux florales font partie intégrante de l'aromathérapie. Et qu'elles sont idéales pour un débutant en aromathérapie, une maman qui veut prendre soin de son bébé, de son enfant. Et en amont, en cas de grossesse. Parce qu'une eau florale contient, en dilution très forte, un tout petit peu d'huile essentielle.Sans compter l'utilisation des eaux florales en cuisine. Créativité illimitée !

Une eau florale, c'est quoi ? C'est un hydrolat, un aquarome ou un hydrosol aromatique, tous ces noms  pour le même produit. Je vous explique : techniquement, le terme "eau florale" désigne les hydrolats obtenus après distillation de fleurs et de sommités fleuries. Mais le mot d'eau florale est si joli... C'est pour cela qu'il peut s'appliquer à tous les "hydrolats". Les eaux florales sont, comme les huiles essentielles, des sous-produit de la distillation. Mais le mot "sous-produit" n'est pas péjoratif. Cela signifie seulement que lorsqu'une plante est distillée, on obtient DEUX produits différents.

Exemples : eau florale de rose et huile essentielle de Rose. Ou eau florale de Camomille romaine et huile essentielle de Camomille romaine. Mais le bleuet n'est pas une plante aromatique et pourtant, il existe bien une eau florale de Bleuet. Même chose avec l'hamamelis, on trouve une eau florale d'Hamamelis. Alors ? Que la plante mise en œuvre fournisse ou non de l'huile essentielle, le procédé d'obtention reste le même. Car on ne peut pas fabriquer une eau florale sans distillation. Et il n' y a pas que les composés volatiles (comme l'huile essentielle) qui "passent" dans la vapeur d'eau...

Bon, entendu, mais pour fabriquer une eau florale, c'est quoi le processus ? La vapeur d'eau mise en œuvre pour extraire les composés aromatiques d'une plante, redevenue liquide au cours du processus de refroidissement adjoint à l'alambic (serpentin), s'est chargée et a fixé une partie des molécules aromatiques extraites. Elle est recueillie dans un récipient appelé vase florentin (ou essencier) en même temps que l'huile essentielle. Selon les plantes et la température choisie, un hydrolat contient entre 0,2 et 5% d'huile essentielle. Techniquement, la distillation de chaque plante aromatique pouvant supporter ce mode d'extraction peut donner lieu à l'obtention d'un hydrolat. D'une eau florale, si vous préférez.

© ROM - Agence de référencement

Recettes, fiches pratiques, quizz, retrouvez plus d'infos bien-être sur les sites Néroliane !

Calendrier Lunaire
Parfums et Cosmétiques
Astrologie et Huiles essentielles
Test Chakras
Huiles essentielles Néroliane